Les récifs de Saint John’s sont composés d’une série de blocs de corail, de patates et de tombants qui comptent parmi les moins abîmés de la Mer Rouge.

C’est un immense champ corallien de 21 kilomètres de long sur 13 kilomètres de large offrant de nombreux sites: du tombant vertigineux, en passant par les jardins de coraux durs. Tous les sites n’ont même pas encore été répertoriés.

Les tombants recouverts de gorgones et de corail noir attirent les grands pélagiques : requins gris et aileron blanc du large (longimanus), requins-renard et requins-marteaux à festons, ou la majestueuse raie manta… Sur le platier, les tortues à écailles grignotent les coraux tandis que Napoléons, mérous, chirurgiens, nasons et autres poissons de récif chassent sous les rayons du soleil.

Habili Ali fera la joie des plongeurs les plus expérimentés. Un soupir de bonheur s’entendra dans les détendeurs en admirant toutes les merveilles que ce récif offre. Des forêts d’alcyonaires de couleurs variées, toutes aussi chatoyantes les unes que les autres, des immenses gorgones oranges et des murs de coraux mous… A l’extrémité des plateaux, on aperçoit parfois des requins.

Dans le lagon de Sataya, c’est la maison des dauphins à long bec (Stenella longirostris). Ils peuvent être là, s’ils en ont envie! Parfois, ils offrent un festival de pirouettes et de jeux aux nageurs en PMT (palmes, masque, tuba) qui les observent. Ils aiment particulièrement les apnéistes. 

Shaab Abu Galawa Saghira avec son merveilleux jardin de corail dur dans des eaux peu profondes fera de vous un plongeur heureux.

 

Contacter