Classés Parcs Marins, les îles Brothers et les récifs de Daedalus et Elphinstone comptent parmi les plus magnifiques sites de plongée sous-marine de Mer Rouge.

S’ils font partie des spots de plongée les plus réputés d’Egypte, ce n’est pas pour rien, ni un hasard.

Pourquoi le surnom de « Triangle d’or » ?

Parce que le triangle formé par ces récifs et îles du grand large recèle d’incroyables trésors sous-marins. Faune et flore offrent aux plongeurs des moments inoubliables. Le relief accidenté et les courants du large ont insufflé une vie colorée et surdimensionnée aux colorés murs de corail et aux plateaux.

On plonge sur de vertigineux tombants, et dans le bleu, les surprises sont parfois au rendez-vous. Les poissons pélagiques, notamment les requins, sont les attractions-phare de ces endroits.

Notre tableau en ligne dédié aux requins : http://goo.gl/mito55

Nourrissage, PMT et plongées de nuit sont interdites.

Itinéraire : le nombre de jours passés sur chacun des sites est fonction de la météo.

De la récente et très belle marina de Port Ghaleb (Marsa Alam), après une plongée de réadaptation (lestage, parachute, matériel…), cap sur Elphinstone.

Elphinstone: un récif de 400 mètres de long sur une trentaine de mètres de large, parallèle à la côte. Selon la marée, il affleure plus ou moins la surface.

Ce bloc tout en longueur se découvre sur ses faces nord et sud. Le plateau nord  descend comme des marches d’escalier, avec trois plateaux étagés de 6 à 54 m.

Le plateau sud descend sur une pente douce de 23 à 45 m. Une cassure dans le récif apparaît vers 45 m. Une arche « mythique » travers le récif vers 60 m.

Les façades est et ouest sont des tombants abrupts.

Ce qu’on peut voir : Napoléon, thons, requins-marteaux halicornes (Sphyrna lewini), requins océaniques à aileron blancs (Carcharhinus longimanus) en surface. Raie manta et requin-tigre sont aperçus très exceptionnellement.

Daedalus Reef: « Abu Kizan ». A 80 km des côtes, un récif surmonté d’un phare, Le premier avait été construit en 1863. L’actuel, haut de 100 m, a été construit en 1931 par des Français (plaque commémorative).

Cet ilot corallien de 600 m de long est exposé nord-sud. Il mesure 300 m de large d’ouest en est. Les plongées s’effectuent à bord de semi-rigides.

Ce qu’on peut voir : requins-marteaux halicornes, requins gris de récif (Carcharhinus amblyrhynchos), requins-renards pélagiques (Alopias pelagicus), requins soyeux (Carcharhinus falciformis). Mais également carangues et barracudas en phase de déparasitage ou passant simplement dans le bleu.

Le corail dur y est de toute beauté. Sur le récif, un champ d’anémones impressionnant plaît aux plongeurs.

Iles Brothers: « Al Akhawein ». Ce sont les parties émergées de piliers sous-marins. El Qoseir est environ à 67 km.

Très exposée aux courants, la zone regorge d’alcyonnaires. Elle est traditionnellement connue pour ses longimanus, visiteurs aisément reconnaissables autour des bateaux.

 

  • Découvrir la croisière du 18 octobre 2014

Sur Facebook: https://www.facebook.com/events/355547847931164/

Sur Pinterest: http://www.pinterest.com/3TurtlesRedSea/

Contacter